Les pièges des outils de traduction en ligne

Le clavier d'un ordinateur vu de prêt

En traduction, tout raccourci comme le recours à un logiciel gratuit en ligne se révèle immanquablement contreproductif.

Le texte s’en ressent à la lecture, heurté et semé d’imperfections, et ne saurait laisser un souvenir impérissable au lecteur.

Avec les traductions automatiques on a souvent des problèmes de justesse et dans la sphère web elles peuvent être qualifiées comme du spam.

Les traductions automatiques ne sont pas toujours pertinentes et peuvent être considérées comme du spam. En outre, une traduction mal faite ou trop littérale peut nuire à l’image de votre site.

Enfin, comme tout contenu, une traduction doit se suffire à elle même, à la fois fluide et attractive.

Exemple : 10 mots à traduire, 6 erreurs

Une tasse de café

On aime le bon café, serré façon expresso à l’italienne.

 

Traduction suggérée par l’outil

We like good coffee, tight espresso way to Italian.

Les erreurs

  1. En anglais, on dirait plutôt qu’on aime une tasse de café.
  2. On a besoin du verbe to do pour mettre l’emphase.
  3. Good ou nice? En français, l’adjectif bon est utilisé pour ces deux termes anglais, mais ils ne sont pas exactement pareils. Nice implique une émotion positive, alors que good touche à la qualité.
  4. Il n’y a pas de notion en anglais d’un café serré espresso, car celui-ci est automatiquement serré.
  5. On ne dit pas way to Italian, mais Italian-style.
  6. La phrase a besoin d’être reformulée pour maintenir son sens.

La traduction correcte

We do like a nice cup of coffee — espresso-style just like in Italy.