Éviter la surutilisation de “very + adjectif”​

Développer ses compétences écrites en anglais est sans aucun doute très difficile. Plus facile d’ajouter very à un adjectif que de trouver le mot juste.

Le tableau ci-dessous vous aidera.

Mais attention : il faut que l’alternatif à very + adjectif  soit approprié.

Par exemple, utiliser swift avec car n’est pas approprié.

Swift very fast et bien qu’on puisse dire swift journeyswift recovery et swift runner, on ne dira pas swift car, mais plutôt speedy car.

Cet exemple souligne bien un aspect très complexe de la langue anglaise, parce qu’on peut aussi dire speedy journeyspeedy recovery et speedy runner.

En fait, ici la règle est que speedy peut s’appliquer à tout ce qui va vite – animé, inanimé ou processus – mais swift ne s’applique qu’à ce qui va très vite mais qui n’est pas mécanique (avion, voiture, etc).

Seul un prestatire de services de traduction, qui est anglais natif, sera sensible à ce genre de subtilité de la langue anglaise.

Contactez-moi pour discuter de vos projets de traduction vers l’anglais et de création de contenu anglais.

Tableau d'alternatifs à very + adjectif
Crédit : Proof Reading Services

Trois règles d’or du journalisme

Cary Grant and Rosalind Russell in His Girl Friday, a film about journalism and journalists

1 Qu’est-ce que le journalisme ?

  • Dire aux lecteurs ce qu’ils veulent savoir
  • Leur dire ce qu’ils ont besoin – mais pas forcément envie – de savoir
  • Le faire d’une manière intéressante et engageante

2 La règle Charlie Chaplin …

… ou la connaissance supposée du sujet par le lecteur :

  • On peut partir du principe que le lecteur connaît le nom de Charlie Chaplin, mais probablement pas celui de la secrétaire du deuxième producteur du film Les Temps Modernes.

3 Quand faut-il s’abstenir d’inclure des informations dans un article ?

  • Dans le doute, mieux vaut exclure.